jeudi 26 février 2009

Sarkozy, un sous-doué à l'Elysée

Mais pourquoi tant de haine envers le corps enseignant en général et les chercheurs en particulier ? Tout simplement parce que Notre Majesté souffre du complexe du cancre parvenu. Président médiocre, il fut par le passé élève médiocre, bachelier médiocre et étudiant médiocre. Mais aucune trace de cette médiocrité dans son curriculum vitae. Et pour cause, il l'a customisé, l'animal. Officiellement Notre Souverain Eclairé serait titulaire d'une maîtrise de droit privé, d'un certificat d’aptitude à la profession d’avocat, d'un DEA de sciences politiques obtenu avec mention et aurait fait des études à l’Institut d’Etudes politiques de Paris. Waouh !

Mais alors pourquoi est-il aussi nul ? Tout simplement parce que la plupart de ces titres universitaires sont faux. Une enquête menée par Alain Garrigou, professeur de sciences politiques à Nanterre le prouve. http://www.fondation-copernic.org/spip.php?article219

En parcourant l'annuaire des anciens élèves de Sciences Po, il a pu constater que Sarkozy de Nagy Bosca n'y figure pas, ce qui signifie qu'il n'a pas mené ses études à leur terme et ne peut donc se parer du titre d'ancien élève réservé aux seuls diplômés. Et son DEA ? Pourquoi n'en trouve-t-on aucune trace dans les archives de Paris X Nanterre ? Tout simplement parce que si le candidat Sarkozy apparaît bien dans le procès verbal de la première session, il est ajourné pour ne pas s'être présenté à l’épreuve écrite terminale et n’avoir pas rendu son mémoire. Et son certificat d'aptitude à la profession d'avocat ? Obtenu sur le fil avec la note médiocre de 20 /40 (7/20 à la première épreuve et 13/20 à la seconde)

Mais rappelons aussi, pour compléter le tableau, les notes obtenues au bac par le candidat 18917 en 1973 (Jury 80, lycée Molière) : 7/20 à l'épreuve écrite de français et 12 à l'oral (voilà pourquoi il s'exprime toujours dans un idiome approximatif), 9/20 en philo, 8/20 en maths (il a néanmoins su s'augmenter de 200 % !), 10/20 en anglais ("magnifical" s'exclama-t-il un jour en présence de la reine d'Angleterre) et 11/20 en économie (on n'est pas sorti de la crise !). Avec 142 points sur 300, le médiocre petit candidat fut recalé et fut obligé de se présenter au repêchage.

Ne nous étonnons donc plus des propos méprisants qui sortent donc de la bouche de ce vilain petit personnage médiocre et rancunier qui a tant souffert de ne jamais avoir été reconnu à sa juste valeur par ses professeurs.

35 commentaires:

Anonyme a dit…

je ne suis pas pour Sarkozy et suis pour le travail, mais sûrement pas pour stigmatiser les "moyens", les "médiocres", ce que fait souvent - la preuve !.. - l'éducation nationale, sans se rendre compte des effets (et dégâts) produits. Il serait peut-être temps que le mammouth se regarde devant la glace, lui aussi ? Tout le monde a le droit de vivre, et à force de regarder comme des Dieux les forts en quelque chose, vous faites le jeu des rapports de force. Conclusion: la France a le président qu'elle mérite.

Anonyme a dit…

Il ne faut oublier que les péagos forment une caste à part dans notre pays. Ils se croient les plus intellignets et ne se mélangent pas aux autres concitoyens. Finalementn ils n'ont que me président qu'ils méritent.

Anonyme a dit…

je suis enseignante et inquiète aussi parfois par la tournure des choses, mais je suis choquée par vos propos. Tout ceci est bien mesquin....faut-il être diplômé-et qui plus est avec de bonnes notes-pour obtenir votre considération? contentez-vous d'attaquer les réformes sur le fond, vous serez moins ridicules

Anonyme a dit…

Je tiens à répondre aux deux anonymes du 27 mars:l'ensemble des citoyens et la famille enseignante en particulier est loin de ne renfermer que des gens intelligeants, la preuve en est en vs lisant. Ce qui est dénoncé ici n'est pas le manque de diplômes de Sarko,ms le fait de "faire croire", à ts ceux qui voudront l'entendre, qu'il en a! Cet homme passe le plus clair de son tps (ainsi que ses sbires!)à mentir avec un aplomb incroyable et tellement réel qu'il finit lui aussi à croire à ses conneries.Le plus grave ds tt ça, est que le commun des mortels finit lui aussi par y croire! Heureusement qu'il y a des gens qui luttent contre ça et qui vs réveillent de tps en tps avec une bonne petite claque ds la figure.Alors de grace écoutez-les au lieu de vs insurger contre des choses que vs n'avez décidément pas comprises!

sthery a dit…

OK pour la stigmatisation des exclus des diplômes...
Et Béré premier ministre CAP d'ajusteur, et Monory à l'Education Nationale (même pas le bac!!!)
La liste des autodidactes est longue
A lors OK
bâton sur Sarko!!!

daniel a dit…

à mon avis le problème n'est pas d'avoir été bon ou mauvais dans ses études,le problème avec notre président c'est le mensonge. On s'en doutait un peu-voire beaucoup- (cf Gandrange), mais maintenant, si les infos sont vraies(et pourquoi ne le seraient-elles pas?), nous en avons la confirmation. On sait que pour être un bon dirigeant chez nous il faut savoir mentir au peuple (Chirac aux Guignols en Super-Menteur), mais avec Sarkozy nous allons être servis.

Michel a dit…

Notre président a une mission incontournable: redresser les finances de la France. Toutes les réformes vont dans ce sens! il faut y penser. Chaque salarié de l'Etat doit s'interroger objectivement sur ce qu'il (r)apporte à la collectivité. La réforme des systèmes éducatifs doivent permettre moins de chômage et aussi des économies, exercice certes difficile contesté par les pantouflard de tout poil qui s'attaquent maintenant aux diplômes de M.Sarkozy. Tout au long d'une vie professionnelle, ce ne sont pas les diplomes qui comptent mais les résultats! ...les résultats Messieurs Mesdames!! Pensez-y!!

VINCENT a dit…

Hé Michel... Regardes le resultat, Michel. Je crois que finalement, les gouvernements et toutes les réformes de ces 20 dernières années qui les accompagnaient n'avaient pas pensé au RESULTATS. J'ai trente ans , j'ai démissionné de Véolia Eau l'année dernière. Je travaillait avec des gens qui on eu des thèse de managements aux Etats-Unis, des doctorats en "machin". Pourtant, ils sont vraiment "débiles", pas "cons" mais "débiles". Je n'ai même pas mon BTS. 9,75/20. Mais quand un mec qui gagne 300000 euros par ans ,me dit : Je suis fan de "la nouvelle star" sur M6, parce que ça repressente bien notre société". Je me pose des questions sur les résultats à venir mon cher Michel.
Nous parlons de seulement de 20 30 ans de l'histoire de l'homme et on pleure sur son résultat.
Je dis ça, mais j'ai rien dit.
Bon courage à tous, de droite comme de gauche. Vous allez avoir du taf. Mais surtout, ne vous mettez pas sur la gueule pour votre président. Ca n'en vaut pas le coup. Je vous aime tous. Essayez d'en faire autant... Oubliez ce que vous possédez pour pouvoir aimer sans limite.
Bises à tous.

Sly a dit…

Êtes vous vraiment persuadés que l'intelligence a quelque chose à voir avec la culture? Moi non.
On peut être intelligent et ne pas avoir fait d'études, comme on peut être foncièrement con et se retrouver à la tête d'un pays.
Le souci avec notre cher Président ce n'est pas qu'il ait été mauvais à l'école, c'est juste qu'il veut nous faire gober des couleuvres...
Ce ne sont pas les diplômes qui font un homme!!!
Où on a la classe, où on l'a pas!!

Anonyme a dit…

Sarko a aussi doublé sa 6ème .

Youplix a dit…

Autant, les diplômes qu'il n'a pas fini, je trouve lamentable de les citer
sur son CV. Autant dire que quelqu'un est "médiocre" parce qu'il a des
notes moyennes, je trouve que c'est plutôt de la médisance. J'ai moi-même
eu mon BAC avec 10,2 et mon DEUG 1 avec 10,04. Je ne me considère pas comme un ngénieur médiocre. De plus, je ne vois pas en quoi les notes d'anglais du lycée par exemple sont spécialement représentatives du niveau d'anglais actuel. J'avais ptet 19 de moyenne en anglais au collège, je ne suis pas bilingue depuis. Ces articles font un peu "la revanche personnelle d'un représentant de l'éducation nationale".

Anonyme a dit…

D'accord sur la stigmatisation des élèves "médiocres", ce n'est pas très intelligent, mais il faut dire qu'en France, il y a aussi le problème inverse : la valorisation, voire le culte de la médiocrité, et la haine-jalousie envers les intellectuels. Cela dit, la réussite scolaire est très, trop souvent liée au milieu social (c'est triste mais c'est un fait, quand on a grandi avec des parents très éduqués et une maison pleine de bouquins on a peu de chances d'être mauvais à l'école). Sarkozy ne venant pas franchement d'un milieu défavorisé, ces résultats montrent au mieux un manque d'intelligence, au pire un mépris total de l'école, le mépris de celui qui sait que dans le monde d'aujourd'hui ce qui compte pour réussir n'est pas d'être travailleur, intelligent et éduqué, mais d'avoir des relations influentes et riches, le mépris des gens pour qui un prof est un raté parce qu'il n'a pas de rolex ni de costard Prada et gagne "seulement" 2000 euros par mois... Et aussi la fierté crasse de "ne pas être un intellectuel".

Anonyme a dit…

Vous avez tous raison et... vous avez tous tort ! Vous avez raison quand vous dîtes que la France à le Président qu'elle mérite mais tort parceque nous ne le méritons pas tous ! Vous considérez-vous comme étant bien représentés ? Moi non ! J'ai la bonne surprise de lire ici quelques propos intelligents, modérés, réfléchis,ce qui change e la plupart des sites où l'on s'insulte dans un français qui ne mérite même pas ce nom avec des synthaxes à donner le tournis... Ceux sont ces gens-à qui ont votés et mis en place quelqu'un qui leur ressemble : médiocre, vaniteux, haineux, jaloux, menteur, béliqueux et j'en passe ! Il est plus français dans son comportement que la plupart de nos concitoyens. Il me fait honte comme je peux avoir honte du comportement de mes voisins en vacances à l'étranger où ils se prennent pour les rois du monde alors qu'ils sont incultes, vulgaires et malpolis. Voilà pourquoi je me trouve aujourd'hui dans ce camp où il faut prendre son mal en patience et avoir envie de tout casser dès qu'on entend ou aperçoit cet énergumène qui nous malmène et malmène la France. Résistance, patience et confiance !

Seb a dit…

Je suis prof et suis pourtant entièrement d'accord avec le commentaire précédent. Nous formons malheureusement une institution violente pour les élèves qui n'ont pas la chance d'être dans les premiers de la classe.
Pour autant, chers parents, chers élèves, ne croyez pas que les réformes engagées y répondront... Bien au contraire.
Un seul mot d'ordre : limiter les dépense de l'état. A partir de là, comme le corps enseignant représente dans le million d'emplois...
En dix ans, j'ai déjà pu assister à une triste mutation de notre système. J'attends la suite sans aucun espoir mais sans rater une seule grève !
Bravo pour ce site les copains !

GBDC a dit…

Einstein fut un élève médiocre; il s'ennuyait à l'école...
Hélas, sarkozy n'est pas Einstein!

Anonyme a dit…

Juger comme celà ne veut rien dire. Je n'approuve pas le comportement de Sarkozy mais il faut avouer que le poste de Prédident ne lui a pas été offert et il ne l'a pas non plus volé.
La plupart des chefs d'entreprise n'ont même pas le bac. Et d'ailleurs, plus on fait des études, moins on est entreprenant. C'est connu.
Pierre Bérégovoy, ancien 1er ministre sous Mitterand était très apprécié par les français alors qu'il n'a qu'un CAP...
Les études restent tout de même un bon ascenseur social mais ne peuvent à elles seules caractériser un individu.

bartok79 a dit…

D'accord sur le fait de ne pas obligatoirement critiquer quelqu'un qui a eu une scolarité cahotique.
Par contre, j'ai vu citer le nom de P. Bérégovoy et son CAP, mais lui au moins contrairement à Madame Dati et monsieur Sarkozy ne s'est jamais vanté d'avoir une maitrise de ceci ou de cela.
Il est incontestable de dire que l'on a un Président qui a menti éhontément plusieurs fois.
Dans certaines grandes démocraties le mensonge à ce niveau là = DEMISSION.
Il est là le problème pas ailleurs..

bartok79 a dit…

Je voulais dire chaotique...
Mille pardons

Anonyme a dit…

Je viens de lire l'article et le trouve lamentable. Il me rappelle, dans de moindres mesures, l'affaire Salengro, taxé de déserteur car ministre de l'intérieur de Blum.

Se raccrocher à un cursus universitaire pour justifier une désapprobation des réformes, c'est minable et confirme que celles-ci s'avèrent être nécessaires et désirées car aucun argumentaire autre que celui développé, n'apparait.

Que préférons-nous? Un président laissant le temps au temps, indiquant que rien ne sera fait, ou bien un Chirac dont les seuls choses qui soient passés durant ses deux mandats sont, simplement 12 ans.

Quand au cursus brillant, Giscard en est le modèle absolu et les résultats???



Philippe

----- Original Message -----

Anonyme a dit…

Le fait que M.Sarkozy ait été un cancre ou ait volé ses diplômes ne me semble pas important. Il a des capacités certaines pour attirer à lui les électeurs. Par sa démagogie, il a su capter l'électorat de M.Le Pen et d'une bonne partie des socialistes. Réforme inutile des régimes spéciaux qui ne rapporte rien au régime général de retraite et coûte beaucoup à la société qui emploie les salariés concernés, annonce de la suppression du tiers des fonctionnaires et assimilés mettant en péril le régime de retraite par répartition (ce sont eux qui cotisent le plus). M.Sarkosy restera, dans l'esprit du haut patronat, comme le génie qui aura su récupérer dans un laps de temps très court quelques conquêtes sociales (35 h, retraite à 60 ans) et quelques cadeaux patronaux ancestraux (régimes spéciaux dont beaucoup méconnaissent l'histoire, et qui avaient leur utilité). Je dirais enfin qu'un pays qui économise sur l'éducation nationale et sur la santé est un pays en déclin. Les ouvriers français qui ont voté pour ce président n'ont, pour la grande majorité, qu'à se mordre les doigts.

Anonyme a dit…

Moi je suis prof et "pantouflard" (j'aime l'étiquette, même si elle est fausse), ce qui me laisse du temps pour regarder agir Mr S et tenter de comprendre ou nous allons, au lieu de l'écouter braire. Et ce n'est pas un exercice particulièrement difficile: on va dans le mur. Sa mission serait de redresser l'économie française? j'y pense, oui, j'y pense, et quand je vois que l'on préfère sacrifier l'avenir du pays (bin oui, nos jeunes quoi!et la santé aussi) pour économiser 3 euros 6 sous au lieu de vraiment gérer les caisses du pays sans le vider frauduleusement....
Alors, il a pas les dîplomes qu'il prétend, mais il n'est pas non plus le président du pouvoir d'achat, ni de la liberté, de l'égalité ou de la fraternité. Reconnaissons au moins qu'il reste fidèle à lui-même, hélas pour nous!

Olivier a dit…

J'en ai connu, des médiocres profs de collège, d'extrême gauche de surcroît. Vive l'Albanie...

Anonyme a dit…

LES PROFS SONT BIEN TOUJOURS AUSSI CONS !!!

Anonyme a dit…

Pour rester dans le domaine des compétences intellectuelles et en supplément au dernier commentaire du 5 juin: on peut effectivement se poser la question à propos des professeurs qui acceptent d'exercer au collège de Vonas plutôt qu'à Louis le Grand ?

Anonyme a dit…

Bonjour,
Ce qui m'interpelle, c’est de voir tous ces fonctionnaires vouloir encore plus de postes et d’avantages, alors que tellement de gens perdent leur emploi (comme moi).
Personne pour dire à ces chers fonctionnaires qu’ils sont rémunérés grâce aux salariés (employés ou cadres) qui travaillent dans la production.
Le jour où il n’y aura plus assez d’entreprises pour produire, on va peut-être comprendre !

Bonne journée chers privilégiés

Anonyme a dit…

les profs de Vonnas se prennent sans doute pour des lumières ce qui est hélas le cas de certains enseignants qui manquent totalement de pédagogie et d'autorité, les diplômes ne prouvent pas l'intelligence ce qui est le cas pour Vonnas car, en se livrant une telle diatribe et à de telles bassesses les profs de Vonnas prouvent qu'ils sont des cons .

charlie a dit…

Heureusement pour lui, Bill Gates, n'a aucun diplôme sinon il aurait peut-être fini ado attardé en lutte au collège de Vonnas

Anonyme a dit…

Gérard Mulliez non plus n'a pas vraiment réussi à l'éco. Mais aujourd'hui, il est quand même à la tête de l'une des plus grand fortune de France grâce à l'empire qu'il a construit.

Pierre a dit…

J'ai regardé les documents associés sur le site Copernic, et ça c'est du béton. Alors je ne comprends d'autant pas pourquoi vous ne citez pas le principal indice qui valide votre affirmation non seulement du mensonge, mais d'une véritable conspiration autour.... Un Nanterregate?.... (comme aussi le suggère le bombardement d'attaques contre ce document):

Dans le paragraphe
Et son DEA ? Pourquoi n'en trouve-t-on aucune trace dans les archives de Paris X Nanterre ?
Tout simplement parce que si le candidat Sarkozy apparaît bien dans le
procès verbal de la première session, il est ajourné pour ne pas s'être
présenté à l’épreuve écrite terminale et n'’avoir pas rendu son
mémoire.
(et votre explication n'en est pas une: ça tout seul ce n'est pas une raison suffisante, ajourné veut dire renvoyé à la session suivante; il manque la fin de l'explication véritable et vérifiée par Alain Garrigou, une phrase du genre...)
Et le procès verbal de la deuxième session, où il est donc sensé avoir obtenu son diplôme, est le seul P.V. de DEA à avoir disparu des archives de ce DEA à Nanterre !!!

Pierre CARLON a dit…

Avec seulement mon BEI de Menuisier j'ai damé le fion à la Thérapie génique qui travaille sur la maladie, avec ma Thérapie Informative Génique Holistique capable de renflouer les caisses de la Sécu, et de redonner la santé à la population, et tout cela à peu de frais, mais évidemment personne n'en veut.

J'ai aussi piégé le ministère de la Défence (d'y voir) en inscription de FAUX en ECRITURE ADMINISTRATIVE.
L'astuce, c'était de faire croire que l'EXTRAIT de REGISTRE des CONSTATATIONS de blessures et maladies survenue pendant le service national est un document médical. Il n'en est rien puisqu'il est signé par le Chef de Bataillon.

A force que la main droite ne sait pas ce que fait la main gauche, l'Administration se prend les pieds dans le tapis...
D'un côté elle m'a attribué un traumatisme sonore par le tir au fusil, et de l'autre elle mentionne : "Hypoacousie ZERO"

En effet, il n'existe pas de traumatisme sonore SANS perte auditive car la membrane tectoriale est décrochée des cils vibratoires sur lesquels elle est normalement fixée.

L'administration va devoir chager l'origine trauma sonore en TOXI INFECTIOSE vaccinale vaccinalement prohibitive et délétère avec effets tératogène, et endoffer l'assassinat expérimental de ma fille.

La fraude, paraît-il, est un organe essentiel de notre économie.

"Celui qui ne s'y oppose pas, devient un objet, une machine, un rouage même."

pascal a dit…

Tout ça n'est pas très politique... A mettre l'accent sur les carences de Sarkozy durant son parcours scolaire, on en oublierait presque les contre-réformes qu'il met en place et sa gestion catastrophique des problèmes liés à l'immigration et à "l'identité française".
Pour autant, en activant le "tout sécuritaire", en surfant sur les thèmes d'extrême-droite, il a su recueillir les voix nécessaires à son élection.
A l'aide de slogans simplistes, il a réussi à fédérer la droite sur des bases réactionnaires et même si son discours donne parfois l'impression d'être confus et contradictoire, sa ligne politique adopte toujours la même grille de lecture, à savoir celle d'une grande famille bourgeoise qui défend les intérêts du grand patronat et de l'oligarchie financière.
En cela, les mensonges qu'il profère concernant son cursus scolaire restent un "détail de l'histoire" car son bilan en fin de mandat aura sonné le glas de tous les acquis sociaux, le démantèlement de tous les services publics et l'avènement d'une société dont les seules références seront le fric et le pouvoir.

bibliotheque medicale a dit…

Si si stigmatisons les élèves médiocres ! Parce qu'il me semble qu'aujourd'hui la tendance cool et drôle c'est de stigmatiser les "intellos" ! Là ça fait rire tout le monde, n'est-ce pas. On est plus nombreux du côté des médiocres, non ? Alors moi je n'ai pas de leçon à recevoir d'une personne (Sarkozy") qui fut un élève médiocre. Quant aux résultats de sa politique, pas facile à mesurer, c'est bien pratique. Par contre ce que je peux mesurer c'est la médiocrité totale de l'exemple que ce monsieur donne à voir !

François Récif a dit…

MAIS !!! ENFIN !!! B..... DE N.. DE D... !!! QU EST CE QUE C EST QUE TOUs CES DECEREBRES !!!!

Il n'est pas question ici du fait de ne pas avoir de diplôme.On peut être très intelligent(s) , au pluriel, et n'avoir pas de diplôme. MAIS IL EST QUESTION DU FAIT DE FAIRE DE LA DISSIMULATION COMME LE FAIT CE MEDIOCRE ! ! ! S'il n'avait pas été médiocre, il aurait JUSTEMENT dit qu'il ne possédait pas de diplôme, et cette seule attitude aurait pu lui attirer une sympathie... MAIS POUR TOUS LES ABRUTIS, dont des enseignants, les pires quand il s'agit de cas comme celui-ci, les autres se cachent de honte ... QUI ONT LAISSES DES MESSAGES A PROPOS DE LA STIGMATISATION DES SANS DIPLOME JE LEUR DIS: ALLEZ VOUS FAIRE REVISER LA CAFETIERE !!! C'est sur ce type de grossier malentendu que de tels médiocres s'approprient de la sympathie à peu de frais. Quand aux verbeux fourvoyés, qu'ils pensent à ce qu'ils voteront prochainement et cessent de la ramener hors propos, c'est IN-DE-CENT de bêtise...
François Récif

François Récif a dit…

TAS DE VEAUX ! ! ! J'en fume de colère de votre médiocrité affichée ici ! ! !

CONFONDRE ABSENCE DE DIPLOME ET DISSIMULATION, AFFABULATION, ET MENSONGES ! ! ! ET DIRE QUE TOUS CES GENS LA VOTENT ! ! ! AHHHHRRRGGG ! ! ! ...

Ahhhh, on n'est pas près de s'en sortir avec de pareils intelligences, avec ou sans diplôme...

Allez, je me calme et je vais prendre l'air, ça vaudra mieux que de m'énerver après des imbéciles qui non contents de l'être ont de plus l'air d'en être fiers, et ont envie de le faire savoir.( en publiant des inepties comme celles que l'on peut lire ici)

François Récif

baillon a dit…

pourquoi tant de haine vis à vis de notre président,
surtout de la part d' enseignants, c' est impropre à leurs rôle, où est le respect ? le resperct existe - t-il en FRANCE ?
j'en doute même les enseignants ne le pratique pas,
Faut-il nécessairement avoir des dipl^me pour réussir ?
pourqui se prennent- ils nos enseignants?
N 'oublions pas que SARKO a bien réussi à l' internationnal ( G 8, G20, EUROPE ) certainement parce que ces collégues étaient encore plus nul que lui!!!!

je veux parler des enseignants resposables du tract

alain respecter les autres s' il vous plait